Que se passe t’il à L’EMPRO et au CAJ ?

Écoutez bien l’épisode 2 de notre histoire… Quel étage est en train de visiter notre souris et qui nous raconte l’histoire ?

Chuuuut écoutons !

« Passer la grille, c’est facile pour une souris, un petit bond et c’est fait. Mais là, pour la porte d’entrée qui est fermée à clé, c’est plus problématique …. »

Après avoir réfléchi et pris un peu de recul, la petite souris vit qu’elle pouvait entrer dans l’EMPro en passant par l’ouverture de la boîte aux lettres.

Ainsi, elle prit son élan, escalada la façade, franchit le tunnel du dépose courrier et elle atterrit sur le banc à l’intérieur de l’EMPro.

Elle fut sidérée par le calme qui y régnait. Il faisait aussi très sombre et froid.

Elle décida, dans un premier temps, d’aller explorer les locaux.

Elle fit un petit tour dans le tout premier bureau. Elle vit qu’il était bien rangé. Tout y était à sa place. Pas un stylo ne traînait.

Elle alla ensuite dans la pièce située à côté. Elle aperçut de beaux tableaux accrochés aux murs et constata qu’il y avait un peu de désordre, surtout sur le bureau car il y avait pleins de chemises de toutes les couleurs. Elle aurait bien aimé savoir ce qu’il y avait dans ces dossiers.

Décidée à poursuivre son exploration, elle trottina jusqu’à une porte en métal gris située à gauche, au fond du hall d’entrée. Mais là, impossible de franchir cette porte. La petite souris, qui ne renonçait pas facilement, se dit qu’elle trouverait bien un moyen d’y entrer. En effet, cette porte verrouillée venait attiser sa curiosité naturelle. Mais avant cela, elle devait poursuivre son exploration des locaux et une petite odeur de nourriture au rez – de –chaussée venait lui titiller les moustaches et frémir son museau. Son estomac gargouilla, elle avait une petite faim.

Laisse tes réponses dans les commentaires situés en dessous et n’hésite pas à nous envoyer un dessin de la souris !

2 Commentaires

  1. C’est Isabelle Sahar

    1. Bravo Sahar, bonne réponse !
      Aline l’ergo

Les commentaires sont fermés.