Que se passe-t-il à l’EMPro et au CAJ ?

Voici le chapitre 3, écoute bien et dis-nous qui nous raconte l’histoire ?

Et, quel étage va visiter la petite souris ?

Chuuuut maintenant écoutons !

Son estomac gargouilla, elle avait une petite faim.

Les moustaches de la souris sont comme des radars à nourriture, rien ne leur échappe, elles savent reconnaître le moindre petit bout de fromage, le plus minuscule carreau de chocolat.
Elle avança sans hésiter droit devant elle, ignora les banquettes toutes neuves parfumées au plastique et se dirigea juste en face jusqu’à une sorte de couloir et sur sa droite, déboucha dans une spacieuse cuisine. Par là, elle renifla une délicieuse odeur, mais une odeur de quoi ? Et comment parvenir à l’endroit exact d’où arrivait cette promesse de repas ? Elle se dirigea vers une plus petite pièce dans laquelle elle vit un placard. Par chance, une des portes étaient entr’ouverte.  « Il y a certainement là quelque chose à manger » se dit notre souris. Elle se glissa à l’intérieur et Ô miracle ! elle vit plusieurs paquets de biscuits et de bonbons, une montagne de friandises et au sommet, un grand paquet rempli de dattes bien dodues n’attendaient qu’elle pour être englouties. La souris ne put résister et dévora rapidement ce trésor sucré.
Alourdie par ce festin inattendu, elle s’arrêta un instant et sortit de la pièce, se demandant quel chemin emprunter maintenant. Elle retourna sur ses pas et là : des escaliers, encore des escaliers. Certains descendaient, d’autres montaient.
Elle se décida : « Allez hop ! Je monte »
Elle escalada tout dou-ce-ment les marches le long de la rampe et arriva sur un palier. Elle vit une rangée de porte manteaux tout vides avec des étiquettes collées au-dessus et, en bas à gauche, remarqua quelque chose d’étrange :  « Tiens !..Qu’est-ce que c’est que ce gros boudin en fer rouge accroché au mur ? Ah oui, ce doit être un extincteur. « Je me demande si je peux le toucher ». Elle vint tout près et tira dessus de toutes ses forces mais impossible de le bouger. « Oh…Y en a marre ! On ne peut pas le décrocher, ni même voir ce qu’il y a dedans… ».
Alors, elle longea le mur et déboucha dans une pièce de petite taille. C’est à ce moment qu’un souvenir arriva à toute vitesse dans sa tête : « Oh… mais je suis déjà venue ici lorsque j’étais petite, encore plus petite qu’aujourd’hui ! J’avais entendu une voix, une voix qui disait : Regarde, tu peux aussi utiliser les pièces de cinquante centimes » Mais ça, c’était à une autre époque, une époque où il fallait se cacher pour se promener ici, car il y avait beaucoup beaucoup de monde qui marchait dans tous les sens.

Envoie-nous aussi par mail un dessin de la petite souris cardinet125@gmail.com

5 Commentaires

  1. C’est la voix d’Evelyne

    C’est l’étage de la cusine

    1. Bravo Asma !
      Tu as bien tout trouvé !

  2. C’est d’Evelyne Sahar

    1. Bravo Sahar !
      Aline (ergo)

  3. Merci a tout l’equipes Educatives De Nous Avoir Racontait L’Histoire De La Petite Souris

Les commentaires sont fermés.